La Boulangerie Georges se fête... deux ans plus tard!

(Sherbrooke) Trop débordée pour se célébrer à son inauguration, il y a deux ans, la Boulangerie Georges s'est reprise de belle façon mardi en accueillant 450 convives pour une soirée festive dans les installations du 2000 King Est.

«Je suis extrêmement satisfait du déroulement de la soirée», déclare le vice-président et directeur des ventes, Denis Fortier, entre deux accolades et poignées de mains.

Autour de lui et de son frère Luc, aussi vice-président, la marée humaine ne cesse de gonfler. Après un circuit ponctué de stations informatives dans les entrailles de l'usine, les invités, composés en grande partie de clients, d'employés et d'amis, étaient accueillis dans un hangar relooké pour l'occasion, où les attendaient petites bouchées et cocktails.

«C'est très important de bien accueillir les gens et de les remercier personnellement, note M. Fortier. La Boulangerie Georges a grandi avec eux, avec la population de Sherbrooke, qui apprécie nos produits et qui nous permet d'exister.»

«Nous leur avions promis un tel événement, et l'intérêt de leur côté était colossal. Un succès sur toute la ligne», résume le fils du président.

«Lorsque nous avons déménagé la production ici, nous étions trop occupés à rendre la boulangerie fonctionnelle pour l'inaugurer comme il se doit, explique M. Fortier. De plus, nous voulions bien recevoir les gens et rendre la visite intéressante, et cela demande beaucoup de préparation.»

Malgré la frénésie de la soirée, on sent que le tumulte des premiers mois s'est calmé, suffisamment du moins pour poser un regard lucide sur une décision d'envergure: presque tripler de superficie en passant d'un espace de 16 000 pieds carrés à un de 42 000 pieds carrés. Toujours le bon choix, deux ans plus tard?

«Tout à fait, répond M. Fortier. Cette décision était rendue vitale au point où nous étions dans notre développement. Même qu'elle a stimulé notre croissance.»

Texte complet dans La Tribune.